Commercialisation de l’arachide : Le Prix Fixé à 280 Francs, pour une production record de 1,7 million de tonnes

Commercialisation de l’arachide : Le Prix Fixé à 280 Francs, pour une production record de 1,7 million de tonnes

Le Sénégal s’engage dans une ambitieuse campagne arachidière pour 2023-2024, visant une production record de 1,7 million de tonnes. Le Premier ministre a révélé lors d’un Conseil interministériel que le prix du plancher de l’arachide serait fixé à 280 francs le kilogramme, marquant une étape cruciale dans le secteur agricole.

Amadou Ba, présentant les progrès significatifs de la filière, a annoncé une augmentation de 30% de la production arachidière entre 2011 et 2022. Pour la nouvelle campagne, un budget conséquent de 100 milliards de francs a été alloué, dont 28 milliards dédiés à la subvention des semences d’arachide, marquant une augmentation substantielle par rapport à la campagne précédente.

Le ministre de l’Agriculture, Samba Ndiobène Kâ, a présenté dix mesures cruciales pour assurer le succès de la campagne. Parmi celles-ci, l’accord sur le prix plancher et la date de démarrage de la campagne ont été soulignés, mais l’accent a été mis sur le paiement des arrivées de factures des opérateurs. Ce règlement est considéré comme impératif pour garantir une campagne de commercialisation sans accroc.

Une préoccupation majeure est la possible perturbation par des acteurs externes proposant des prix plus attractifs aux agriculteurs, risquant de priver les industriels locaux de matières premières. Le gouvernement prévoit des mesures, notamment la réactualisation du comité de suivi, pour encadrer la collecte des graines destinées à l’exportation.

Pour garantir la qualité des graines et prévenir d’éventuels rejets sur les marchés étrangers, un renforcement du contrôle de la qualité des graines et des milieux de stockage est prévu. Le gouvernement envisage également d’appliquer l’interdiction d’exportation des semences d’arachide, contribuant ainsi à préserver le capital semencier et les performances agricoles de la filière.

Les forces de sécurité jouent un rôle crucial en renforçant la surveillance aux frontières pour s’assurer que les exportations de graines répondent aux normes établies. La période de collecte des exportations sera également encadrée, limitant l’autorisation d’exporter des arachides à la période du 30 décembre 2023 au 30 avril 2024. Ces mesures visent à tirer des enseignements de la campagne précédente et à garantir la stabilité de l’approvisionnement en semences.

Dakar24.net

Avatar de Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *